Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Metamonde

"Je compte sur peu de lecteurs, et n'aspire qu'à quelques suffrages. Si ces pensées ne plaisent à personne, elles pourront n'être que mauvaises ; mais je les tiens pour détestables si elles plaisent à tout le monde." Diderot

L'étranger

Publié le 25 Mars 2007 par Meta in Littérature

Le premier travail en ligne du "metamonde" est une étude de L'étranger de Camus. Peu d'études complètes semblent y avoir été consacrées. J'espère avoir apporté un éclairage intéressant sur cette oeuvre que j'ai traitée avec mes élèves. Derrière l'analyse philosophique de l'oeuvre, se tient la perspective d'une opposition majeure : l'homme seul contre tous, celui qui sait avoir raison contre le pouvoir tyrannique de la majorité, et qui le sait à la lumière de l'intuition d'une évidence (ici l'évidence de l'absurde). La majorité se défie souvent de la puissance dictatoriale du prétendant, mais le prétendant ne peut souvent rien contre la puissance dictatoriale de la majorité. Ce n'est pas ce que j'ai souhaité montrer dans l'analyse de l'oeuvre. Je me suis plutôt orienté vers la révélation de la relativité des valeurs et de l'évidence de l'absurdité du monde comme possibilité d'une nouvelle forme de liberté. Mais cette opposition de l'un à la multitude en est l'un des principaux enjeux.
Commenter cet article