Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Metamonde

"Je compte sur peu de lecteurs, et n'aspire qu'à quelques suffrages. Si ces pensées ne plaisent à personne, elles pourront n'être que mauvaises ; mais je les tiens pour détestables si elles plaisent à tout le monde." Diderot

Love is the devil

Publié le 4 Avril 2007 par Meta in Cinéma

Sitôt le travail sur Camus achevé, un nouveau projet s'anime. Il trouve son origine dans un travail effectué en cours dans le cadre de l'étude de la notion d'art. Love is the devil, de John Maybury, est un film traitant d'une partie de la vie du peintre Francis Bacon, de 1964 à 1973. Maybury se concentre sur la relation entre Bacon et son amant Dyer. Faire une étude de l'oeuvre de Bacon m'a paru inapproprié, parce que Bacon a été souvent étudié avec intelligence. En revanche, construire une analyse philosophique du film est une approche différente. Il s'agit de partir du propos de Maybury et de s'en détacher pour dégager une problématique sur l'articulation entre l'art et le désir. Ainsi, ce futur travail aspire à montrer comment l'artiste, en l'occurrence Bacon, se nourrit de la relation amoureuse pour produire tout un univers de sensations, et comment cette activité artistique nuit, justement, à la liaison passionnée des deux individus. L'entreprise est difficile, parce qu'elle exige de décoder les processus de création de Bacon et demande autant une recherche sur ses oeuvres que l'extrapolation d'une réflexion plus globale sur ce qui nourrit l'activité artistique. Il ne faut pas enfermer la richesse du film dans une interprétation unilatérale, mais offrir plutôt des voies de pensée cohérentes. J'espère ainsi donner à chacun l'envie de découvrir tout autant le peintre que le cinéaste narrateur de sa vie.
Commenter cet article